Le site

Ceci est mon travail de fin d'étude en cours. []()

L’art n’est il pas l’un des domaines les plus générateur de déchets ? Entre la consommation de papier, les matières toxiques, les restes de pellicules photos, les encres, les essaies et brouillon, le domaine artistique est sans doute un secteur dans lequel le terme écologie devrait être repensé. Evidemment, personne ne demande d’arrêter de créer. Car l’art nous apprends, nous inspire, nous fait vivre, … Et surtout l’art témoigne. Et Aujourd’hui, l’art peut prendre le rôle d’un porte de parole du message écologique.

Le 75 se définit comme étant une école supérieur des arts qui tente d’apprendre l’ouverture d’esprit, l’esprit critique, et un certain engagement. Elle forme des jeunes artistes à avoir une voix dans ce monde et à être différent. N’est-il pas temps alors pour le 75, d’éveiller une certaine conscience/ compréhension de la situation actuelle concernant notre terre. N’est il pas temps pour le 75, de rendre responsable ses élèves pour qu’ils puissent ne fus qu’avoir un minimum d’impact éco responsable sur leurs décisions futurs. Car ne l’oublions pas, le 75 forme la génération future, celle qui engendrera le changement.

Aujourd’hui chaque gestes, petit ou grand, fera le changement. N’attendons plus que le changement viennent du gouvernement car il sera alors trop tard. A défaut de pouvoir agir en grand, chaque domaine, chaque individu pourrait changer certaines habitudes pour les rendrent un petit peu plus éco responsable.

Alors, pourquoi ne pas tenter de rendre le domaine artistique un peu plus écologique aussi ?

Mon travail s’est ainsi développer à partir de recherches sur l’écologie, à un état des lieux du 75, à des interview pour comprendre chaque option et ses déchets mais également les solutions éco responsable déjà mit en place, à finalement un mode d’emploi (à compléter) pour être conscient des petits gestes possibles et qui rendrait ce monde un peu moins pollué.

Encore des directives sur notre manière de vivre et de faire les choses » me diriez vous sur un ton exaspéré. Ce travail se veut positif et vise à ce que les artistes prennent ce qui les intéressent, pas à pas, pour rendre une partie de leurs arts plus éco responsable. Ce mode d’emploi est également exhaustive n’hésitez pas à rajouter vos astuces et conseils éco responsables sur le Pad.